Partagez | 
 

 Missing... [pv Yûki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar« Kazuma Soma »
ADMINISTRATEUR
Messages : 2856
Member since : 10/06/2011
You : 19 ans ; Osakan ; Japonais & chieur professionel ; propriété de Ryohei et Evil Temptation officiel de Yukio ♥
Activité : Etudiant en troisième année à Hosei et accessoirement mister joy de PYL & bosse dans une animalerie quand il a le temps~
Emission : Push Your Limits ! Yeah~

MessageSujet: Missing... [pv Yûki]   Ven 12 Aoû - 15:47

    Ça vous est déjà arrivé à vous ? D'avoir envie de pleurer avec tout votre corps et votre coeur ? De ne plus vouloir à avoir à ouvrir les yeux, de vous rendormir pour que tout cela ne soit qu'un rêve et vous réveiller le matin même pour recommencer votre journée ? Pour Soma c'est ce qui était en train de se produire, lui d'ordinaire si joyeux et souriant n'allait aujourd'hui pas bien, il avait envie de pleurer, de crier. Il n'avait même pas envie de manger, c'est vous dire l'état dans lequel il se trouvait...

    C'était dur, il ne voulait pas mais il n'avait pas le choix c'était ça ou rien il le savait. Il regarda son professeur, le regard de pitié, le regard désolé qu'il lui lançait actuellement et son envie de pleurer s'accentua, ce n'était pas lui, il n'avait jamais été comme ça et la seule chose qu'il put faire fut de murmurer le nom de la seule personne à qui il pensait maintenant avec sa voix tremblante de larmes contenues. « Hei-chan... » Il savait que son frère n'était pas là, qu'il était occupé et qu'il ne pourrait pas le voir maintenant mais il avait mal et une furieuse envie de ne pas se retrouver seul.

    Il continua de regarder son professeur parler avec cet homme qui venait de gâcher sa bonne humeur, il tenta de le maudire mais il ne réussi qu'à amplifier sa douleur et son envie de pleurer. Il ne voulait pas être là, pas plus qu'il ne voulait voir toute cette tristesse dans ces lieux entièrement blanc, il détestait les hôpitaux. De mauvais souvenirs refaisaient toujours surface dans ce genre d'endroits tout comme la tristesse ambiante, les larmes, les toussotements et les âmes en peine qui déambulaient lentement dans ces couloirs aux odeurs désagréables de médicament et de mort, de souffrance. Les deux hommes se tournèrent vers lui et celui qu'il essayait de maudire depuis au moins une heure lui tendit les instruments de tortures qui feraient de sa vie un enfer pendant minimum deux semaines. Il soupira et les prit, les regardant comme s'il voulait les réduire à l'état de cendre là, sous ses yeux. Il ne voulait pas se servir de ces choses tout comme il ne voulait pas subir cette douleur. Son prof le regarda avant de s'excuser et de s'en aller. Soma avait les larmes aux yeux, même lui l'abandonnait ici, seul.

    Soma avait toujours eu peur des hôpitaux, peut-être était-ce à cause de son père ou de l'atmosphère qu'il y avait en ces lieux mais qu'est ce que ça changerait de le savoir ? Rien, Soma le savait et, par conséquent, n'essayait pas de comprendre. Le médecin essaya de lui faire un sourire rassurant qui sembla à Soma comme un sourire sadique de pitié et de joie profonde d'avoir un autre patient avant de la laisser lui aussi. Il commença à trembler, il ne voulait pas rester seul ici en attendant que quelqu'un de plus compétent que ce professeur ne vienne le chercher !

    Empoignant ses instruments de torture qui ne le quitteraient plus avant un bon moment, Soma sortit doucement de la chambre, peu confiant et toujours les larmes aux yeux, cherchant des yeux un endroit avec du monde. Il déambula un peu dans les couloirs, tremblant de tout son corps à la vue qui s'offrait à lui en regardant par les petites fenêtres, les patients de certaines chambres qui passaient à sa vue.

    Parfois, une infirmière lui offrait un petit sourire compatissant auquel il répondait par un sourire triste, hésitant, apeuré comme on en voit jamais sur le visage du jeune homme d'ordinaire si pleins de vie et souriant. Il se faisait peur, il n'était jamais comme ça et n'aimait pas ça. La douleur était presque insupportable alors que cet endroit semblait l'étouffer, il priait pour que l'on vienne vite le chercher mais il devait à présent attendre la fin de la journée scolaire, encore 4 à 5 heures avant d'être libéré de ce cauchemar et de pouvoir retourner dans sa chambre, ou dans celle de son frère pour tout lui raconter.

    Une foule de médecins, d'infirmières, de patients parfois même de parents ou d'amis qui se pressaient dans ces couloirs sans fin, quelques étudiants en médecine qui suivaient sagement leur responsable, des étudiants de la douleur, quelque chose qu'il ne pourrait jamais être avec sa peur des hôpitaux. Il regardait chacun d'eux, essayant de trouver du secours, quelqu'un qui lui ferait oublier son état et l'endroit où il était mais cela semblait impossible alors il continuait sa route, il regardait toujours dans les chambre, il attendait.

    Ses mains lui faisaient mal, son pied le faisait souffrir mais il continuait pourtant à avancer, se mordant parfois les lèvres, les larmes aux yeux. Quelque chose attira soudain son regard et il se rapprocha de la fenêtre de la pièce. Sur l'un des lits gisait un visage familier, très familier même et ses yeux s'ouvrir en grand en reconnaissant son grand frère de coeur. Quelques bleus des égratignures et n'en fallu pas plus à Soma pour avoir envie de savoir ce qu'il lui était arrivé.

    Dans un équilibre précaire, il réussi à ouvrir la porte sans tomber et c'est avec un soupire de soulagement face à ce miracle qu'il fit un premier pas dans la chambre de son ami. Une fois entré, il le regarda intensément, c'était bien lui. Que faisait-il ici ? Soma se retint de demander et tenta un petit sourire avant de s'approcher du lit. Ses jambes tremblèrent et il s'écroula sur la chaise près du lit. Il posa délicatement ses béquilles avant de se retourner avec un visage de douleur. Fichue entorse...

_________________

♥️♥️

& quand Ryohei vient vérifier (subtilement) que Yukio ne garde bien que 5 % de THE Evil Temptation ! 8D :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tdag.forumgratuit.org/t106-kazuma-soma-ft-kato-shigeaki
Chèvre
Messages : 853
Member since : 30/05/2011
Age : 27
You : Je suis le mal qui dort, prends garde à toi petit ange pervertit, le démon rode pret à te sauter dessus ^^
Activité : Homme à tout faire

MessageSujet: Re: Missing... [pv Yûki]   Mar 23 Aoû - 15:08

Les couloirs de l’hôpital était presque trop bruyant ce jours-là c’est pourquoi il n’avait pas trouvé le sommeil et tout le monde sais bien qu’il n’y a que ça à faire lorsque l’on se retrouve hospitalisé.
En même temps il fallait qu’il ait été un tel crétin pour ce retrouvé ainsi dans une chambre d’hôpital, et même si elle venait tous les jours, en plus de s’être totalement amoché, il avait perdu une amie, sa meilleure amie même.
Il était en train d’y réfléchir quand il entendit un bruit sur la poignet de la porte de sa chambre d’hôpital avant de voir un jeune homme qu’il connaissait que trop bien passer la porte avec une difficulté très visible.
Lui qui n'était pourtant pas d'un naturel très bavard, il ne put s’empêcher de s'exclamer avec des yeux rond comme des billes

Hé ? Soma… qu’est ce qui t’es arrivé, qu’est-ce que tu fais là toi qui fuit les hôpitaux comme la peste ?

Soma faisait une tête à en déterré les mort tout en se laissant tomber sur la chaise.

Tout va bien ? Qu’est-ce que tu as à ton pied ?

Yu se redressa brusquement inquiet pour Soma, il savait très bien que le jeune homme avait horreur des hôpitaux, et il en avait maintenant la preuve formel devant lui. C’était lui allonger dans un lit d’hôpital et pourtant il s’inquiétait totalement pour Soma car il n’aimait vraiment pas l’aire qu’il lui lisait sur le visage.

Tu es seule ? Qui t’as amené ici ?

Yu avait toujours adoré Soma depuis qu’il se connaissait et entre eu, il n’y avait jamais de gêne ou de politesse forcé c’est pourquoi Yu avait posé un pied en dehors de son lit. Bien qu’il tienne à peine debout, il avait tenu à aller vers Soma qui semblait avoir mal autant à la cheville qu’a son petit cœur. Il se rattrapa au mur, blanc comme un linge mais qu’importe, il se devait de ce bouger un peu. Mais il n’eut même pas le temps de s’approcher suffisamment de Soma qu’une infirmière entra

Yoshida-san, vous n’êtes pas possible, rejoignez votre lit immédiatement !


Yu aussi détestait les hôpitaux mais pour une tout autre raison, il ne tenait pas immobile toujours a bouger et malgré une quinte de toux il lui rabâchât

ça va vielle peaux je tient debout et je ne vous demande pas votre avis ! Soma on fait un tour !


il en avait mare d'être cloitré dans cette chambre c'est pourquoi il attrapa d'une main les béquilles de soma pour les lui tendre avec un sourire complice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Missing... [pv Yûki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» List below with people that are alive and also missing
» pourquoi DSK a t il ete enferme?
» It's as if my heart knows you're the missing piece • Oméline
» Deirdre of the Sorrows : These lines the last endeavour to find the missing lifeline
» I dreamed I was missing || Mike V. Castellucci [FINIE]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Dreams Are Gold :: MOVE YOUR BODY, TOKYO :: Bunkyô :: HÔPITAL-