Partagez | 
 

 Unexpected meeting~ [Tomo-sama ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 65
Member since : 29/06/2011
You : 18 - orientation inconnue - née à Osaka
Activité : Je suis étudiante, en deuxième année à Hosei, sinon j'aide mes parents en tant qu'assistante photographe

MessageSujet: Unexpected meeting~ [Tomo-sama ♥]   Mer 27 Juil - 10:44

    Il y a des jours où on ferait mieux de rester couché ! Aujourd'hui semblait l'un de ces jours pour la jeune Miku qui semblait soupirer non-stop depuis déjà plusieurs heures. Il était tard, le soleil n'était déjà plus depuis longtemps et la lune éclairait de sa lueur pale les rues déjà inondées de lumière par les nombreux enseignes lumineux des nombreux bars de Shinjuku. Et là je vous vois venir, que fait une gamine de 18 ans la nuit dans un quartier où se trouvent autant de bars et d'endroits puants l'alcool grâce aux nombreux salarymen déjà bien imbibés à cette heure de la soirée ?

    Boulot mes chers, boulot ! Ses parents l'avait envoyée faire un photoshoot à l'extérieur après les cours, eux étaient occupés avec un célèbre mannequin étranger qui ne pouvait pas rester longtemps à Tokyo alors que son frère était, lui, à Chiba pour un stage de photographie chez un ami de leurs parents. Un autre soupire alors qu'elle rangeait délicatement son appareil dans son étuis. Les clients bizarres c'était toujours pour elle ! Elle était même sure que ses parents l'avaient fait exprès pour s'en débarrasser. Pervers, stupide et surtout « jesaistout », Miku avait horreur de ce genre de personne qui se croyaient mannequin confirmés simplement parce qu'ils avaient été choisis pour une ou deux pages dans un ou deux magasines. Elle était jeune, c'est vrai, mais était-ce une raison pour croire qu'elle faisait mal son travail et tout faire pour lui donner des ordres ? Gentille peut-être mais pas stupide ! Ce n'est pas à elle qu'on lui apprendra comment faire une séance photo, elle vivait avec ce genre d'éducation depuis qu'elle était née, les flashs étaient presque devenus sa veilleuse la nuit ! 18 ans qu'elle assistait ou organisait des shoot alors merci bien mais son job elle le connait ! Les clients exigeants étaient vraiment les pires, si encore c'était un client célèbre mais non, un pauvre couple qui semblait parfait pour le sujet du magasine qui avait demandé les services de ses parents, un pauvre couple qui avait été engagé dans la rue, c'est tout. Un simple contrat pour une séance photo et très peu de chance d'être remarqué. D'ailleurs elle s'y connaissait assez pour savoir que jamais personne ne se renseignerait sur eux ni même se souviendrait de leur nom, si bien sûr quelqu'un regarde leur nom dans le coin de la page, après la sortie de ce fameux magasine. L(homme n'avait fait que la regarder avec un sourire douteux pendant toute l'après-midi et le début de soirée alors que la femme n'arrêtait pas d'essayer de lui apprendre son « métier ».

    « Dites, vous êtes sure qu'on est bien placés ? Je pense que mon meilleur profil est le droit, non pas comme ça, avec la puissance de votre flash je suis sure que j'ai les yeux rouge et la peau qui brille ! »

    Vous ne pouvez pas savoir combien de fois Miku avait voulu lui faire bouffer son foulard ! De plus son appareil n'était pas un vulgaire appareil photo numérique madame je vous remercie bien ! Quand on n'y connais rien on se tait et on sourit ! Notre jeune photographe avait cru devenir folle avant que, finalement, elle ait suffisamment de photos satisfaisantes pour clore cette séance de l'enfer. Après avoir été au bord du suicide en s'étouffant avec la sangle de son appareil, c'est avec un immense sourire qu'elle leur avait dit qu'ils pouvaient partir et elle avec. Voilà où nous en étions, elle rangeait son matériel dans son sac à bandoulière avant de pouvoir enfin rentrer... Ou du moins se trouver un hôtel remarqua-t-elle en regardant sa montre. Ses parents lui avait signé une permission de rester en dehors de l'internat pour ce soir. A croire que ses parents savaient déjà que cet affreux couple lui ferait louper l'heure de fermeture des portes d'Hosei...

    Après un énième soupire, Miku se mit enfin en marche. Essayant d'éviter les pervers et les nombreux rabatteurs des bars à hôtesses du coin, elle se fraya un chemin jusqu'à un coin un peu mieux fréquenté. Les nombreux étrangers marchant dans la rue lui prouvait qu'elle s'approchait de plus en plus du célèbre « Le Lex » où allait beaucoup de célébrité souhaitant passer une bonne soirée entre amis, boire et draguer en priant pour ne pas finir en première page des tabloïds le lendemain.

    Miku n'était trop du genre à trainer dans ce genre de coin même si elle ne rechignait pas à faire la fête de temps en temps malgré son jeune âge mais entre ça et les allées un peu plus craignos il n'y avait pas photo, sans mauvais jeu de mot bien sûr... C'est dingue comme les gens dans le coin étaient bruyants ! Des rires, des cris parfois même des couples qui s'engueulaient dans un coin ou même quelques étrangers qui avaient trop bu en train de vomir dans un coin de la rue. Elle essayait de ne pas y faire attention mais c'était assez difficile. Un groupe de jeune commença à s'adresser à elle et elle fit comme si elle n'entendait rien, préférant se concentrer sur le chemin qu'elle prendrait et où elle allait dormir cette nuit.

    Au loin, elle pouvait apercevoir le Lex, les nombreuses personnes faisant la queue pour y entrer ainsi que quelques personnes saoules qui semblaient chercher un moyen de rentrer chez eux sans dégâts majeurs. Voyant cela, elle avait presque envie de faire demi tour, légèrement apeurée en se rendant compte que quoi qu'elle fasse elle serait obligée de se mêler au flot de gens bizarres qui allaient et venaient dans ses rues bondées de jeunes et de moins jeunes aimant faire la fête et, parfois, déjà bien alcoolisés d'une tournée précédente dans un bar ou une boite de nuit quelconque.

    Serrant contre elle son sac contenant son appareil photo, elle avançait prudemment dans les ruelles un peu moins peuplées en espérant ainsi ne pas se faire remarquer ou draguer par des imbéciles croyant avoir à faire à une jeune fille facile qu'ils arriveraient aisément à se mettre dans la poche après deux ou trois compliments. Elle accéléra un peu ses pas et tourna dans une ruelle avant de se stopper net.

    Au loin, dans les recoins les plus sombres de la ruelle, une silhouette semblait tituber vers elle. Miku eut soudain envie de faire demi tour avant de se dire que ce ne serait pas très gentil. Une personne titubant à ce point ne pourrait de toute façon pas faire grand chose de dangereux, non ? Elle s'approcha un peu avant de voir cette silhouette qui s'avançait toujours vers elle trébucher. Instinctivement, elle se précipita et réceptionna le corps de l'étranger avant qu'il ne tombe. Qui a dit que c'était intelligent ? Et bien vous avez tord ! Une jeune fille de 18 ans, naine en plus de ça (eh oh je t'en pose des questions moi ?) qui essaie de soutenir un homme, grand et... imposant ! Erreur fatale ! La pauvre petite s'étala comme une crêpe avec l'inconnu au dessus d'elle.

    Elle mit toute son énergie à les relever avant de faire asseoir l'homme sur une petite marche pour enfin le regarder. Elle soupira, décidément elle aurait vraiment du rester couchée !

    « Mou~ Y'en a qui ont vraiment de la chance que tous les photographe ne sont pas des paparazzis ! Y'a vraiment des premières pages de tabloïds qui se perdent ici... »

    En effet, juste en face d'elle se trouvait Yamashita Tomohisa, LE Yamashita Tomohisa et ivre mort en plus... Elle soupira et sortit une bouteille d'eau de son sac avant de lui tendre, au point où elle en était autant attendre qu'il aille assez bien pour rentrer chez lui et qu'elle puisse enfin trouver un hôtel.

    [Sorry pour le retard, je m'occupais de l'event =P J'espère que ça ira >w< Je me suis permise pour avoir un bon début de mettre un peu la scène en marche parce que sinon il n'y aurait pas eu grand chose à dire ^^']

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité »
Invité

MessageSujet: Re: Unexpected meeting~ [Tomo-sama ♥]   Lun 1 Aoû - 18:22

Il y a des jours comme ça où on sent bien, par on ne sait quelle raison, que l’on ne doit pas se lever. Ce sont ces journées là que l’on sait que l’on va finir dans un état pitoyable, ou bien que quelque chose d’étrange va nous arriver, ou bien que tout simplement, tout ira de mal en pire. Tomohisa s’était levé ainsi, en se disant que tout ce qu’il pouvait faire de mieux était de se recoucher, fermer toutes les portes et fenêtres et de demeurer ainsi jusqu’au lendemain. Il aurait parfaitement pu le faire, couper le téléphone, éteindre son ordinateur, et jour l’ermite pendant vingt quatre heures. Perdu, il devait travailler aujourd’hui bien malgré lui. Deux interviews l’attendaient, et avec deux séances photo. Il ne pouvait pas se permettre d’annuler se basant sur un simple pressentiment n’est-ce pas ?

Après une heure, il était enfin prêt à partir. Une voiture était venu le chercher. Tant mieux, il avait la flemme de se rendre à la JE de toute façon. Dans la voiture, il n’écoutait même pas la moitié de ce que l’un de ses managers lui disait au téléphone. Non aujourd’hui il n’en avait pas envie. Aujourd’hui il allait juste sourire, faire son mignon, et voilà. Il n’en fallait pas plus. Yamashita était d’une humeur merdique en plus de vouloir faire demi-tour. Caprice de star ? Oui peut-être, mais il savait que dans les questions qu’on lui poserait le sujet du groupe allait venir s’étaler, ou bien la relation avec Jin, ou encore… Ou encore quoi ? Il allait parler de sa tournée asiatique et basta. Pas de questions personnelles, parce que de toute façon, soit il y répondrait pas, soit il dirait qu’il n’avait pas le temps pour ça. Les réponses bateau et plus que programmées dans son esprit. C’était ça le prix à payer pour pouvoir faire ce que l’on aime, n’est-ce pas Tomo ? Tu t’éclates en faisant partager ta musique, mais aussi, tu dois garder une image, qu’elle te plaise ou non d’ailleurs.
Le jeune homme sortit de la voiture, dans un parking sous terrain, suivant l’hôtesse qui lui indiquait le chemin des vestiaires. Alors le shooting serait avant l’interview. L’hôtesse le laissa se changer. Il inspira un bon coup. Si il avait été de ceux-là, il aurait pris une ligne là. Mais jamais il ne toucherait à ça. Alors, il se calma, se changea, et fit ce fichu shooting.

« On dirait que votre carrière en solo vous permet de vous épanouir comme vous le souhaitez. »
- Oui, on peut dire qu’étant donné que je peux prendre les commandes, tout se passe comme je le veux.
« Et n’avez-vous pas songé à lancer réellement votre carrière en solitaire ? A quitter le groupe ? »
- Pour le moment, je suis très bien ainsi, et je n’ai pas vraiment d’autres projets que ceux que j’accomplis en ce moment…

Un sourire, un petit rire, ou tout l’art de mentir. Toujours, il voulait que ses questions s’arrêtent, il voulait partir. Et quand il le put, la malédiction qu’il avait ressentie se manifesta. Oui bon, Malédiction était peut-être un grand mot, mais son pied se retrouva coincé sous la roue de la voiture. Oui, celle-ci avait avancé alors qu’il n’avait pas encore fermé la portière et… Bon rien de grave, mais, la colère de Tomo grandissait, pour un rien, mais elle grandissait.


Le jeune artiste posa son verre sur la table, enfin, plutôt la bouteille, qui n’étant aucunement en équilibre alla s’écraser sur le sol, provoquant l’hilarité de Yamapi et de celles qui lui tenaient compagnie. Ça faisait combien de temps qu’il était là ? Trois ? Quatre heures ? Il ne savait plus tellement, mais en tout cas, même s’il était plus qu’éméché, il avait refusé de quitter son bonnet, oui, malgré la chaleur oui. Mais au moins, ainsi, il savait qu’il n’attirerait pas la foule. On lui dit qu’il était… quelle heure déjà ? Il venait d’oublier, mais en tout cas il avait la notion qu’il était tard. Temps de partir. Un taxi ? Non, ne vous gènez pas, il rentrera seul et à pied qui plus est ! Oui il pourra le faire, non, il n’a besoin de personne. Voilà, aller, adieu.

La route n’était pas bien droite, et puis les lumières étaient trop lumineuses, et puis il avait mal au crâne, et puis c’est quelle rue celle-ci ? Tomo, qu’est-ce qui t’avait pris de vouloir partir seul ? Tu vas te casser la gueule tu verras, ou bien tu vas te faire voler. Mais oui, regarde tu ne marche même pas droit. Regarde par où tu marches ! Et, et…
Le voilà qu’il trébucha, il pensait s’écraser contre le sol la tête en premier, et en fait… c’était plutôt mou le sol. Ça sentait même plutôt bon… C’est quoi ce sol là ? Un sol qui en plus l’obligeait à s’asseoir ?
Il ouvrit légèrement les yeux et distingua un visage qui lui semblait familier.

- Des premières pages ? Non c’est bon… J’en ai déjà fait deux –il fit trois avec les doigts- aujourd’hui. Reviens demain…

Il rit légèrement. Bon certes, il se trouvait stupide, mais valait mieux en rire qu’en pleurer. Il quitta enfin son bonnet, et regarda plus attentivement ce sol, qui s’avérait être une fille, et cette fille n’était autre que Miku, une élève de l’école… Oh tiens, elle a une bouteille encore ? Il la prit, la remerciant et la but d’une traite… Ça dissipait un peu, mais un peu juste.

- Merde… C’est de l’eau…

Il s’étira et essaya de se relever, s’appuyant contre le mur.

- Neh, neh… qu’est-ce que tu fais là à cette heure-ci ? Neh, neh…

Tomo, franchement ta gueule. Fous-toi deux claques voir si ça va mieux. Voilà, comme ça. Alors, tu y vois un peu plus clair ? Oui, il commençait à reprendre ses moyens. Il regarda l’heure.

- Mon dieu… faudrait que je dorme…

Il tendit une main un peu tremblante à la jeune, pour l’aider à se lever. Bon il se tint au mur afin de ne pas retomber, mais au moins, tous deux étaient en pied.

- Neh, neh… On est où ?

Oui parce que mine de rien, il en avait vraiment aucune idée pour le coup. Miku allait être sa sauveuse cette fois !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 65
Member since : 29/06/2011
You : 18 - orientation inconnue - née à Osaka
Activité : Je suis étudiante, en deuxième année à Hosei, sinon j'aide mes parents en tant qu'assistante photographe

MessageSujet: Re: Unexpected meeting~ [Tomo-sama ♥]   Lun 8 Aoû - 0:46

    Quand un jour commence mal vous pouvez être sûrs qu'il finira de la même façon, parfois il valait mieux s'enterrer dans un trou lorsque vous voyez un début de journée catastrophique ! Si par malheur votre table n'est pas assez haute pour que votre tartine beurrée ne vienne pas s'étaler sur votre tapis sur la face beurrée et que par malheur ce jour là elle ne vous glisse des mains, si par un excès de fatigue vous vous brulez sous l'eau de la douche en essayant d'allumer l'eau froide, si vous tombez de votre lit en essayant de vous habiller parce que par malheur vous avez laissé tomber votre t-shirt en pleins milieu du dit lit et que vous devez ramper pour aller le chercher parce que vos jambes sont emmêlées dans votre jupe pour une raison obscure alors laissez tout tomber et recouchez vous tout de suite ! Malheureusement Miku n'avait pas pu faire ça ce jour là et voilà où ça l'amenait...

    Soupire, encore, toujours, soupire. Des profs sadiques, des parents sadiques, des amis sadiques et même des clients sadiques ! Et maintenant elle se retrouvait avec quoi ? Une idole sadique ! Et surtout bien bourrée à ce qu'elle pouvait en dire ! Miku respectait énormément Yamashita-san artistiquement parlant, de plus il lui était arrivé de le croiser dans les couloirs de Hosei et de lui dire bonjour mais de là à le retrouver complètement ivre dans une ruelle derrière Le Lex, c'était peut-être un peu trop, non ? Soit, elle n'allait pas le laisser là, proie facile pour les paparazzis mal intentionnés, la honte du métier de photographe. Elle n'aimait pas ces vautours et ce n'est pas maintenant qu'elle allait les aider à faire leur boulot dégradant !

    Elle se passa une main dans les cheveux et soupira une nouvelle fois en se rendant compte qu'il ne semblait même pas savoir où il était. Elle l'aida à s'asseoir, posant ses mains sur ses épaules et lui tendant une bouteille d'eau pour le soulager. Ce qui ne sembla pas au goût de la superstar qui le fit savoir.

    - Merde… C’est de l’eau…

    « Je pense que vous avez assez bu d'alcool Yamashita-san... »

    Oh oui ! Beaucoup trop même à son avis, surtout d'après la forte odeur d'alcool qu'il dégageait ! Il tenta de se relever et Miku l'observa, prête à intervenir au cas où ses jambes le lâcheraient, son attention portée au maximum pour que ses réflexes soient les plus efficaces possible. Miku avait toujours été d'un naturel inquiet et le voir tituber comme ça était plutôt stressant, elle savait que s'il venait à tomber le seul moyen de le « sauver serait de le laisser l'écraser, elle était beaucoup plus petite que lui et beaucoup moins imposante aussi elle ne pourrait donc en aucun cas supporter son poids en cas de chute involontaire. La vitesse rendrait le choc plus puissant et elle ne ferait jamais le poids, comme lorsqu'il s'était écroulé sur elle la première fois. Il ouvrit la bouche et Miku continua de le fixer, réfléchissant à la réponse à cette question plus que pertinente.

    - Neh, neh… qu’est-ce que tu fais là à cette heure-ci ? Neh, neh…

    Elle baissa un instant la tête, cherchant encore comment répondre et, décidant d'utiliser la formulation la moins complexe et la plus passe partout qu'elle pouvait trouver, elle s'apprêta à répondre lorsqu'elle entendit un bruit sourd de peau claquant contre une autre peau. Et c'était le cas de le dire, Yamashita-san venait de se mettre deux bonnes claques juste devant elle. Elle ouvrit violemment les yeux, n'y croyant toujours pas avant que son regard ne croise celui de la star.

    « Yamashita-san ? Vous êtes fou ? J'espère que vous ne vous êtes pas fait trop mal ! »

    Alors qu'elle tentait de se reprendre, toujours abasourdie par l'action qui venait de se dérouler sous ses yeux, elle vit Yamashita regarder sa montre avant de faire une remarque très pertinente.

    - Mon dieu… faudrait que je dorme…

    Ouaip ! Et elle aussi si vous voulez mon avis mais avant tout, sortir d'ici ! Chose qui ne serait surement pas très aisé vu l'état du plus vieux. Il lui tendit une main tremblante et elle l'attrapa rapidement, se remettant rapidement debout en utilisant toute la force de ses jambes pour ne pas faire basculer Yamashita qui n'avait toujours pas un bon équilibre. Elle réfléchissait, qu'allaient-il faire après ça ? D'aussi loin qu'elle se souvenait, Yamashita-san habitait à Ginza et il était hors de question de le laisser repartir dans cet état ! D plus elle n'avait toujours aucun endroit pour dormir, ça n'allait donc pas l'aider. Il se faisait très tard et la fatigue commençait doucement à endormir ses muscles endolorit de sa journée à photographier des incapables.

    - Neh, neh… On est où ?

    Elle tourna la tête dans tous les sens avant de soupirer, offrant un petit sourire au plus vieux. C'est vrai qu'il n'y avait aucun indices de leur position mais il était bien sortit du Lex alors il devrait le savoir. Était-il si ivre qu'il n'était pas capable de se souvenir où il se trouvait une dizaine de minutes avant de se retrouver là ?

    « Nous sommes dans la ruelle menant à l'entrée arrière du Lex, je sortais de mon travail quand je t'ai trouvé ici. Yamashita-san, tu te souviens ce que tu faisais il y a dix minutes ? »

    Elle parlait d'une voix douce, au cas où le plus vieux commencerait à avoir ma à la tête et tentait de le soutenir comme elle pouvait pour qu'il ne s'écroule pas. Elle ne savait pas trop quoi faire, elle savait juste qu'elle ne pouvait pas le laisser là comme ça tout comme il était impossible pour elle de le ramener chez lui. Elle bailla et regarda l'homme en face d'elle. La soirée promettait d'être longue mais elle n'abandonnerait pas, elle le sauverait jusqu'à la fin !

    « Dites Yamashita-san, vous connaissez un endroit dans le coin où l'on pourrait passer la nuit ? Vous n'êtes vraiment pas en état de rentrer chez vous et je suis à la rue pour une nuit. »

    Elle le regarda, cherchant à savoir si oui ou non il était encore assez conscient pour réfléchir calmement mais quoi qu'elle fasse, il semblait toujours ivre et hors du monde des vivants.

    [Désolée c'est court et nul mais il est 2h45 du mat' et je pars demain matin TwT]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »

MessageSujet: Re: Unexpected meeting~ [Tomo-sama ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Unexpected meeting~ [Tomo-sama ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» An unexpected meeting [PV Lexa]
» An unexpected meeting (ft. Oona)
» ++Entretient avec Shinigami-SAMA!
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )
» Meeting with the infinity [TERMINE]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Dreams Are Gold :: MOVE YOUR BODY, TOKYO :: Shinjuku :: LE LEX-